🎂 Anniversaire du jour : Wale
GLGV, quand la chanson française inspire la future génération du rap

GLGV, quand la chanson française inspire la future génération du rap

GLGV ou « Good Life Good Vibes » est un groupe parisien composé de six membres, dont cinq rappeurs. On y retrouve Weizman, BY, Lenny Jack, Myejah et MC Tatin. Il s’agit avant tout d’une bande de jeunes qui vivent leur trip à travers la musique et tirent leur originalité de leurs influences musicales ultra-variées. Zoom sur le collectif GLGV.

Un projet bien construit et prolifique : S6Mple School

Ce nouveau collectif émergeant de la scène rap française a dévoilé en 2017 une première mixtape et son gros projet S6Mple School. Ce projet, ils en sont fiers et lui ont apporté une atmosphère propre, imprégnée d’une identité sonore que l’on ne peut trouver nulle part ailleurs. Et jusqu’à présent, les retours ont été plus que positifs pour ces six jeunes.

Chaque morceau issu de S6Mple School est tiré d’un sample (Françoise Hardy, Aznavour, Partenaire Pariculier…). C’est une sorte de marque de fabrique pour le collectif qui prend quelques classiques de la variété française et les modernise à sa sauce pour en faire des classiques 2.0. Pour eux, ces samples sont très importants et symboliques. Ils ont ainsi l’occasion de placer des clins d’œil subtils à leurs influences musicales, qui sont d’ailleurs très loin de se cantonner au rap. Enfin, l’orthographe singulière du projet, « S6Mple », résulte simplement d’une marque d’originalité.

Des influences musicales très variées pour GLGV

Et en parlant d’influences musicales, les six Parisiens sont inspirés par des artistes français et internationaux aux univers et genre musicaux très variés. Les styles s’étendent du rap Old School (du style de NAS), passent par le rock et les Beach Boys. Mais ils passent aussi par la variété française et Gainsbourg et terminent par du classique (Ludovico Einaudo, Debussy).

D’un point de vue rap pur, Good Life Good Vibes est plus tourné vers le rap américain et on peut le sentir dans les sons. Ils sont portés sur l’actuelle scène rap US, et se laissent porter par des artistes comme Drake, Travis Scott, Ash Kidd, Joke, Bryson Tiller et quelques autres grands noms du rap game.

Pour la production de bon nombre de leurs morceaux, GLGV s’est tourné vers quelques beatmakers de talent comme Kage Beats. Ils ont aussi pu compter sur le travail du groupe Peanut Butter Jeally Squad pour quelques titres. Et le rendu est si bon qu’une collaboration à long terme pourrait voir le jour.

Un avenir tourné vers la scène et les projets

Si les clips et les morceaux de Good Life Good Vibes rencontrent un succès assuré dans le rap game français, c’est sur scène que le groupe excelle. Il cherche avant tout à produire des sons portés sur la détente, qui feront bouger le plus grand nombre « sans trop réfléchir ». Du coup, GLGV mise davantage sur le rythme et les sensations que sur les lyrics. Enfin, les membres confient néanmoins apporter un soin très particulier à leurs textes.

Avec le public, le feeling passe généralement très bien. Les lives du groupe sont le plus souvent des regroupements de jeunes Parisiens qui vivent le lifestyle véhiculé par Good Life Good Vibes. Le public capte généralement très bien l’état d’esprit que l’on peut retrouver dans les divers sons du groupe. Un public qui se montre d’ailleurs très réceptif aux vibrations du collectif.

GLGV se définit avant tout par son originalité, sa musicalité et sa spontanéité. Leurs objectifs sont d’ores et déjà tournés vers les concerts. Ils ont bien sûr de nouveaux projets en tête et l’amélioration continue de leurs productions. Ils croient en leurs projets et en ce qu’ils font. Cet état d’esprit semble bien porter ses fruits pour le petit collectif parisien. Affaire à suivre de très près.

Partager l'article :

Aucun commentaire

Connexion ou Inscription pour saisir un commentaire !

Vous aimerez aussi