🎂 Anniversaire du jour : Roméo Elvis
Ces femmes du rap français qui retournent les codes

Ces femmes du rap français qui retournent les codes

Le rap semble, à priori, une discipline réservée aux hommes. Et pour cause, les figures les plus connues en sont. A partir de là, on pourrait penser que cet art est machiste. Pourtant, certaines femmes viennent bousculer ces codes. Elles montrent à toutes et à tous, que le rap peut s’ouvrir, laisse une place de choix au sexe féminin. Alors qui sont-elles ? Et que veulent-elles prouver ?

Une authenticité plébiscitée par le rap et ses amateurs

Il semblerait que Diam’s, la « grand mère du rap français » ait ouvert la voie à ces femmes. Et Keny Arkana, quasiment à la même période également. Un peu plus tard, ont émergé des figures underground du rap féminin, telles que La Gale, ou encore Billie Brelok. Celles-ci, un peu garçonnes, et surtout très talentueuses, nous prouvent que le rap s’ouvre et se montre parfois clément envers celles qui bousculent les clichés. Il semblerait que les rappeurs et amateurs de cette discipline, aiment les femmes authentiques, qui font passer un message fort.

 

 

Contre-exemples, et féminisation du rap.

A l’inverse, certaines ont préféré se montrer libérées du joug masculin, et envoyer péter ceux qui leur disaient de bien se tenir dans le rap. Ces rappeuses beaucoup plus récentes, telles que Shay, Sianna, et peut-être un peu Chilla nous prouvent que l’on peut être féminines, complètement indépendantes des hommes, et surtout bien dans sa peau en pratiquant le rap. La preuve, Booba, réputé pour dénicher les talents, et lancer les carrières, a bien évidemment misé sur Shay pour percer. Notons aussi, malgré les moqueries, ce qu’a apporté Liza Monet au rap français. Elle a ouvert la voie à ces rappeuses très féminines.

Ainsi, on peut se demander si le rap n’est-il pas un argument du féminisme ? Ces femmes bousculent les codes, jusqu’alors réservés aux hommes, et se montrent performantes, talentueuses. On vous laisse avec cette rappeuse qui mixe savamment les codes, j’ai nommé Siren… Les femmes sont-elles en train de tout renverser ?

Partager l'article :

Aucun commentaire

Connexion ou Inscription pour saisir un commentaire !

Vous aimerez aussi