Maes

Petit frère d’une grand famille « J’suis l’petit frère à Bader, Toufik, Amine, Adam »  c’est avec des rimes posés calmement, comme  pour assurer un témoignage réaliste de la violence des quartiers nord parisiens, qu’il à lui même signé son genre singlant  . Un contre poids que Maes gère dans une tranquillité presque déconcertante, il illustre avec son rap ce que veux dire Le savoir est une arme .

« Y’a ceux qui parlent en tonnes et ceux qui parlent au tél »

En balançant son Tmax 350  dans un gros freeestyle invité par Hoos, il démontre un sang froid de taille et ainsi ce montre à l’aise pour se préparer une place légitime dans le game.

D'où ?
Sevran, France,

Retrouvez Maes sur les médias :

Partager l'artiste :

Soutenez Trunks en cliquant dessous 👇